Le Deuxième Vice-Président de la République rehausse da sa présence la Fête de la famille Rotarienne dédiée à la Paix et l’Entente Mondiale

Dans la soirée de ce vendredi 25 février 2011, au Restaurant chez André, Son Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République, Dr. Ir. Gervais Rufyikiri, s’est joint aux membres de famille rotarienne du Burundi dans les festivités dédiées à la Paix et à l’Entente Mondiale.

Dans discours de circonstance, le Deuxième Vice-Président de la République a laissé entendre que la paix et l’entente entre les peuples constituent la clé de voute et la condition sine quoi none pour toute les initiatives en matière de développement et que tout un chacun doit contribuer à sa sauvegarde et à sa consolidation.

Il a d’ailleurs indiqué que le thème de la famille rotarienne pour l’année 2010-2011 qui est « renforcement des collectivités et le rapprochement des continents » interpelle tous les Burundais et les peuples du monde entier pour que les sociétés puissent vivre dans la l’entente, le respect mutuel, la tolérance et l’harmonie qui sont des facteurs catalyseurs et générateurs du développement dans ces multiples facettes.

Son Excellence Gervais Rufyikiri a confié que le Gouvernement du Burundi apprécie l’action humanitaire et louable menée pas les Clubs Rotary du Burundi dans plusieurs secteurs de la vie et du développement en l’occurrence la santé, l’eau et l’assainissement, l’éducation, et l’assistance aux personnes vulnérables. Il a réitéré ses remerciements à la famille rotarienne pour les apports du Rotary Club à la population burundaise en particulier les opérations gratuites de la cataracte et du glaucome.
Il a exhorté la famille rotarienne à continuer à aider les Burundais car les besoins restent énormes pour parvenir à leur bien être et d’ouvrir chaque jour les horizons en vue de l’agrandissement de cette famille et la réalisation de sa mission. (Voir l’intégralité du discours)

Mesdames, Messieurs les membres du Gouvernement,
Monsieur le Maire de la ville de Bujumbura,
Mesdames, Messieurs les Ambassadeurs et Représentants du Corps Diplomatique et Consulaire,
Mesdames, Messieurs les Représentants des Organisations Internationales,
Mesdames, Messieurs les Présidents des Clubs Rotary du Burundi,
Distingués Invités,
Mesdames, Messieurs de la Famille du Rotary du Burundi,
1. C’est avec un réel plaisir que j’ai accepté l’invitation de me joindre à vous les membres de la famille rotarienne du Burundi pour célébrer cette soirée dédiée à la Paix et l’Entente mondiale.
2. La paix et l’entente entre les peuples constituent donc la clé de voûte et la condition sine qua non pour toutes les initiatives en matière de développement. Aussi, le bien-être social de la population et des peuples en dépend.
3. Ainsi donc, il revient à tout un chacun, membre de la famille rotarienne ou non, de contribuer à la sauvegarde et la consolidation de la paix d’abord en famille, dans le voisinage, dans sa localité et dans son pays ; ce qui constitue un gage pour la promotion de l’entente mondiale. C’est de cette façon qu’ensemble et en synergie, nous pourrons faire du Burundi, de notre région, du continent africain et du monde entier, un îlot de paix.
4. Le thème choisi pour l’année 2010- 2011 à savoir « le renforcement des collectivités et le rapprochement des continents » revêt donc une importance indéniable pour le Burundi particulièrement en cette période post conflit, une période de consolidation de la paix, de la sécurité et la réconciliation chèrement retrouvées.
5. Certes, ce thème s’inscrit dans la droite ligne des idéaux de votre organisation mais répond également à la préoccupation du Gouvernement et du peuple burundais d’œuvrer sans relâche et avec abnégation en vue de la promotion de cette paix aussi bien à l’intérieur qu’au-delà des frontières du Burundi, ce qui est l’une des voies pour bâtir un monde réconcilié avec lui-même et subséquemment aboutir à l’entente mondiale.
6. Ce thème interpelle donc tous les burundais ainsi que les peuples du monde entier pour que toutes les sociétés puissent vivre dans la quiétude, l’entente, le respect mutuel, la tolérance et l’harmonie qui sont des facteurs catalyseurs et générateurs du développement dans ses multiples facettes.
7. La satisfaction des besoins essentiels par tout individu reste aussi une condition et un défi à relever pour réellement asseoir cette paix. En d’autres termes, il ne peut y avoir de paix durable dans une société et dans un monde qui parviennent difficilement à assouvir leurs besoins primaires vitaux comme le fait de se nourrir, se loger, se vêtir, se faire soigner etc. . « Ventre affamé n’a point d’oreille » dit-on.
8. C’est à ce titre que le Gouvernement du Burundi reconnaît et apprécie l’action humanitaire et louable menée par les Clubs Rotary du Burundi dans plusieurs secteurs de la vie et du développement tels que la santé, l’eau et l’assainissement, l’éducation, l’assistance aux personnes vulnérables etc.
9. Il me plaît dans cet ordre d’idées de citer en guise d’exemple illustratif l’opération de la cataracte et du glaucome, l’adduction d’eau potable, la fourniture des équipements aux établissements scolaires, l’assistance aux orphelins et les personnes handicapées physique.
10. Je vous remercie et vous félicite pour tous ces actes de charité, d’amour de l’autre et du prochain et vous exhorte à ne jamais vous lasser car les besoins et les sollicitations demeurent énormes pour parvenir au bien-être de nos populations. Ayez toujours à cœur le proverbe français qui nous enseigne que « Qui donne aux pauvres, prête à Dieu »
11. De telles actions contribuent inéluctablement à rendre le sourire, à faire retrouver la joie de vivre à ceux et celles qui en avaient perdu mais qui en ont grandement besoin. En effet, c’est en étant au service des personnes nécessiteuses que l’on renforce les collectivités, que l’on donne un sens à la vie en société et partant que l’on contribue au rapprochement entre les familles, les peuples et les nations.
12. Il est connu que le Rotary est un mouvement qui agit localement certes, mais qui brise les frontières et véhicule les valeurs de rapprochement des peuples du monde entier et ainsi participe efficacement à bâtir la Paix dans les pays et dans le monde. Faisons donc du Burundi un modèle de paix et je demande à ce sujet à la famille rotarienne du Burundi d’y contribuer autant que faire se peut notamment en ouvrant chaque jour davantage les horizons en vue de l’agrandissement de votre famille et de la réalisation effective de l’exaltante mission qu’elle s’est assignée.
13. Nous félicitons la famille rotarienne d’avoir mis en place une chaîne de solidarité entre les peuples. C’est une chaîne qui permet non seulement de promouvoir une compréhension mutuelle mais contribue également à la réduction de la pauvreté qui est un facteur annihilateur du développement et partant générateur de conflit.
Distingués Invités,
Chers membres de la Famille rotarienne du Burundi,
14. Je ne saurais terminer mon propos sans exprimer l’intérêt et l’engagement du Gouvernement du Burundi par rapport à l’idéal qui est le vôtre : servir d’abord. Soyez donc en tout et partout des serviteurs d’hommes, des messagers de paix pour que votre organisation soit le miroir dans lequel les Burundais et les peuples du monde entier doivent se mirer pour que notre cher pays et notre monde soient réellement un havre de paix.
Que vivent la Paix et l’entente mondiale !
Je vous remercie.

Actualités

UMUKURU W’IGIHUGU YASHIKIRIJE IJAMBO ABARUNDI N’AMAKUNGU

Barundi, Barundikazi, Ncuti z’Uburundi ; 1. Umwaka w’2016 turawusozereye, dutanguye uw’2017 turi mu mahoro...

© 2014 Présidence de la République du Burundi - Presidence.gov.bi